Les compagnies en résidence
PH7 et Amoros&Augustin

Dans le cadre de son projet de faire -pour sa part de programmation- de la Halle Verrière un pôle de création artistique résolument tourné vers le milieu rural et le monde scolaire, la Compagnie de Théâtre Amoros & Augsutin, partenaire du projet culturel du cadhame depuis 1998, est résidente permanente de la Halle depuis 2005.
Ceci implique la rédaction d’un cahier des charges régissant les résidences et diverses interventions de création, de diffusion et de médiation, de chaque résident, y compris Amoros&Augustin. Ce cahier des charges reprend les points d’orgues de l’action que mène chez nous Amoros & Augustin au niveau pédagogique.

du 4 juillet au 31 août 2005
RÉSIDENCE DE CRÉATION  
théâtre
CIE AMOROS ET AUGUSTIN Reipertswiller (67)
359°  nouvelle création

Luc Amoros poursuit son exploration des moyens visuels du théâtre. Sur scène se créent en direct des scènes picturales et mouvantes, où se mêlent le jeu des acteurs et la vidéo en direct. Les maquettes, marionnettes et caméras sont manipulés par des comédiens-performers polyvalents.

du 10 septembre au 16 octobre
RÉSIDENCE DE CRÉATION  danse
cie ph7  Metz (57) 
OS   nouvelle création
en partenariat avec le cadhame, en coproduction avec le CIAV, avec le soutien du Conseil Général de la Moselle
Aide au projet du Ministère de la Culture et de la Communication, avec le soutien de la DRAC Lorraine, Conseil Régional de Lorraine, Ville de Metz.

Jacky Achar tour à tour danseur au parcours atypique dans différentes compagnies (Tyndale-NY, Lanonima Imperial-Barcelone), et chorégraphe depuis 1999 de pH7, s’est toujours interrogé sur la mécanique du corps. OS repose sur un argument particulièrement intimiste, un trio d’hommes, aux parcours artistiques sinueux ; ils passent en revue les différentes sensations d’usure de leurs corps, ces « marqueurs » de la vie. Une radiographie des émotions, un parallèle entre la résistance du verre et la fragilité de l’être.
Cette création met notamment en scène des pièces en verre réalisées au [CIAV] de Meisenthal entre janvier et mars 2005.

Dans le cadre de cette résidence pH7 et le cadhame proposaient différentes rencontres avec la compagnie :


UN ATELIER DE PRATIQUE ARTISTIQUE POUR LES ENSEIGNANTS

les week-ends: 17 et 24 sept., 1 et 2 oct., 14h-18h
entrée libre, places limitées (inscription obligatoire)

PH7 propose un stage de danse in situ, les stagiaires bénéficiaient de l’infrastructure mise en place.
Ce stage visait à sensibiliser les enseignants au spectacle vivant et à une mise en pratique intégrable par la suite en milieu scolaire…
9 enseignants venus des cycles primaires  et secondaires ont ainsi bénéficié des instructions de Jacky Achar : échauffements, petits exercices de présentation et d’échanges, déambulations, manipulations de corps et d’objets, prise en compte de l’espace, etc…

MASTER CLASS ATTITUDE SCENIQUE 
dédié aux musiciens   
organisé en partenariat avec Eurêka
1 et 2 oct., 14h-18h, 30€

Dans la continuité des Master Class musicaux initiés par Eurêka depuis 1999 et dans le cadre de la résidence de la Cie de Danse Contemporaine PH7 à la Halle Verrière l’accent fut mis cette année, sur une autre pratique liée à la musique : l’attitude corporelle sur scène. Les musiciens aiguisant leurs talents à force de prestations scéniques, ont souvent du mal à se donner une contenance. C’est pour passer par la prise de conscience du corps par rapport à l’espace de la scène et proposer des méthodes d’échange avec le public que nous proposions ce Master-Class un peu particulier, tourné vers l’aspect scénographie nécessaire à tout spectacle vivant, musical...
8 musiciens amateurs ont participé à cet échange, pour la plupart membres de formations musicales locales en développement (Cox’Orange, Kaïnoma, Choc’Opéra…)

RÉPÉTITIONS OUVERTES AUX SCOLAIRES
6 octobre  
entrée libre - sur inscription 

L’une des répétitions de la compagnie a accueilli 2 classes de CM1 – CM2, des écoles de Wingen sur Moder et de Frohmuhl.
Au terme d’un échange verbal avec Jacky Achar et de la présentation du filage de la pièce en préparation, 36 enfants s’étaient fait une idée assez précise de ce que peut être le travail d’un chorégraphe, d’un danseur et ont aussi découvert que contrairement aux idées reçues, l’on peut vivre de sa pratique artistique et même avoir une vie de famille ! Rythmes sonores, attitudes corporelles, gestes et expressions du visage sont autant de moyens que les interprètes mettent à leur service pour véhiculer des idées et inspirer une trame narrative au spectateur.


PREMIERES REPRESENTATIONS DE OS
13, 14 et 15 oct., 21h 
entrée libre 

Fidèle à sa volonté de rendre la culture accessible à tous et de la diffuser en miieu rural, le Cadhame a organisé ces 3 soirées tout public pour les riverains, mais aussi pour les professionnels du spectacle (potentiels futurs programmateurs).

"Dans la tranquillité et la fraîcheur de la nuit (il était 21 h 00), parée de ces habits de lumière, la Halle Verrière de Meisenthal nouvellement réhabilitée en espace culturel pluridisciplinaire enfantait jeudi, vendredi et samedi dernier la nouvelle création de la compagnie de danse pH7, création conçue en son sein. (…)
Les 3 premières représentations ont d’ailleurs remporté le succès escompté et le public, plus nombreux chaque soir a pu, à la fin du spectacle, manifester étonnement et joie autour d’un petit verre servi au détour d’un ancien four, vestige du passé du bâtiment."

Extraits de l’article « Fin de résidence spectaculaire » paru dans l’édition locale des DNA du 21 octobre 2005

Ces représentations ont réuni quelques 300 spectateurs

haut bas
  • 04.07.2005 /
    Les compagnies en résidence
    PH7 et Amoros&Augustin
  • avant la représentation de "OS"
Abonnement newsletter