Les compagnies en résidence en 2010

 

 du 5 au 16 avril et du 7 au 11 juin 2010
Cie DERACINEMOA

Bien connue à la Halle, la Cie Deracinemoa avait marqué les esprits lors de la 1ère édition de Demandez-Nous la Lune en 2007 avec leur spectacle The Queen French World Tour. L'humour anglais, décalé, voire absurde, est leur cheval de bataille. Et ça continue avec Squares and Gardens, la nouvelle création qu'ils sont venus travailler à Meisenthal. Chansons, danses, acrobaties, gags : on ne s'ennuie pas de ce jardin... à la française.

du 25 au 30 mai 2010
Cie SONGES

La Compagnie Songes est venue quatre jours avant Demandez-Nous la Lune! pour répéter les 2 spectacles présentés lors du week-end. Lettres d'Amour aux Fleurs et au Vent se déroule dans une grande caravane à l'intérieur de laquelle se succèdent les saisons, les paysages et les rencontres poétiques. Une expérience sensorielle qui rappelle à tous la beauté de la nature. 

Une autre caravane, beaucoup plus petite, abritait elle aussi tout un monde avec l'entresort A Vos Souhaits!. Le couple étrange qui habite ce minuscule appartement emmène les spectateurs dans de petites scènes surprenantes, où chacun participe à la poésie et à la drôlerie du moment.


du 2 au 8 mai 2010
Cie NO TUNES INTERNATIONAL

en partenariat pour cette action avec Moselle Arts Vivants
 
Ces trois comédiens originaux, venus de Marseille, ont travaillé leur nouveau projet, baptisant cette étape de création à Meisenthal No Tunes au Verre. A partir des bribes d’un scénario encore en gestation, très librement inspiré de la légende des Mondfänger*, les artistes ont souhaité expérimenter de multiples possibilités pour l’aboutissement de l’intrigue et le développement des personnages. Ils se sont complètement immergés dans la vie de la Vallée des Mésanges, répondant ainsi à la vocation du Cadhame de créer la rencontre entre habitants et artistes, mais aussi à leur propre méthode de création, qui s’appuie sur l’intrusion de la fiction dans le quotidien.
La résidence coïncidait avec les Journées à la Halle, rencontres artistiques interscolaires qui réunissent chaque année les classes ayant mené un atelier de pratique artistique chapeauté par le Cadhame, ainsi que des classes invitées. Les No Tunes ont ainsi pu partager leur travail avec près de 300 enfants, et selon différentes déclinaisons. La première surprise fut d’emmener les jeunes participants en promenade dans le village, à la suite d’un guide qui leur a présenté plusieurs lieux et personnages liés par la mystérieuse histoire des dix jours de fête disparus de Meisenthal il y a bien longtemps. Entre la folle qui court après la rencontre de l’homme de sa vie, le musicien muet qui apparaît et disparaît comme un spectre, et l’inquiétant Victor dans sa voiture rugissante, les enfants ont été emportés dans une fable en chair et en os, et en direct ! Qu’ils y aient cru ou qu’ils en aient douté, tous ont débordé d’idées lorsqu’il s’est agi d’écrire la suite de cette histoire.
Chaque groupe de travail a pu présenter aux autres sa version des faits, par le biais du théâtre, de l’expression corporelle, du chant ou du dessin.
Ces activités ont permis aux comédiens de tester in vivo les éléments d’un futur spectacle, puis de recueillir les impressions des spectateurs, puisqu’une grande importance était accordée au dialogue entre élèves et artistes lors de ces journées. Ce processus d’échanges intenses avec le public au cours de la création, imaginé par les No Tunes, s’est révélé riche de propositions. Les jeunes, quant à eux, ont été véritablement impliqués aux côtés d’artistes professionnels.
Les No Tunes ont ensuite présenté un extrait de leur spectacle Les Maronneurs, qui sera visible dans son intégralité lors de Demandez-Nous la Lune! . Les comédiens y jouent cette fois des rôles de… comédiens, mais bien sûr tout ne se passera pas comme prévu ! Ce sera la troisième participation de la compagnie à cette manifestation (après les éditions de 2007 et 2008), où ils ont à chaque fois emmené le public dans un spectacle itinérant et des histoires rocambolesques.


du 6 au 11 mai 2010
Cie AZIMUTS

La compagnie Azimuts et leur spectacle-fanfare Les Branks ont été accueillis en résidence à la Halle par le Cadhame, soutenus par Moselle Arts Vivants et en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord pour les sorties sur le territoire qu’ils ont réalisées. Originaires de Meuse, cette compagnie est bien connue à Meisenthal pour y avoir présenté des spectacles par deux fois (en 2007 et 2008).
 
Les neuf artistes, qui sont à la fois comédiens et musiciens, ont mis à profit cette période pour répéter la partie musicale de leur performance, autant que la mise en scène. Car les Branks ne sont pas une fanfare traditionnelle. Leur livrée brune et verte rappelle le pelage de la girafe, animal incongru qui s’accorde avec le comportement pour le moins inattendu et l’humour décalé de la bande. Les mélodies qu’ils jouent se construisent et se désagrègent au fil des déplacements des musiciens, tantôt coordonnés, tantôt décousus… en apparence seulement. C’est grâce à un important travail sur l’improvisation de groupe que les Branks évoluent selon une chorégraphie spontanée où chacun réagit en fonction des propositions des autres, et en interaction avec le public. Le spectacle existe depuis quelques années et a déjà voyagé dans de nombreux pays, mais il est en constante évolution, avec de nouvelles trouvailles et de nouveaux morceaux que les artistes aiment mettre à l’épreuve du public. 

La résidence a été organisée de manière à susciter ces rencontres. Lundi 10 et mardi 11 mai, les Branks ont partagé leur travail avec 200 écoliers venus pour les Journées à la Halle (rencontres artistiques interscolaires). Mais la fanfare s’est également déplacée pour aller à la rencontre des habitants du territoire du PNRVN : on les a ainsi applaudis au collège de Lemberg lors d’une récréation et d’un petit détour par le supermarché, au marché des producteurs de Pfaffenhoffen, à la Fête de la Pêche à Obersoultzbach, et sur le Site Verrier de Meisenthal. Le but de ces interventions-surprises était de faire rayonner les actions du Cadhame sur le territoire du Parc, et d’en faire profiter un large public, au-delà des amateurs de spectacles qui font le déplacement : ici, l’art venait à la rencontre de tous ! D’abord très surpris, les spectateurs se sont laissés prendre au jeu, jusqu’à participer au spectacle en obéissant aux injonctions des musiciens et en les laissant investir les lieux : les Branks se sont ainsi retrouvés dans un camion de boucherie, en promenade dans une calèche, rampant sous des tablées de pêcheurs, derrière le stand de tombola,… Partout, ils ont été reçus avec une belle hospitalité. Leur mission a donc été remplie : en créant de l’étonnement et du rire, les Branks ont provoqué une rencontre conviviale entre les habitants et les artistes qui travaillent – au moins pour un temps – sur le même territoire.    


* surnom des habitants de Meisenthal (« attrapeurs de Lune »)

 

 

 

haut bas
  • 05.04.2010 /
    Les compagnies en résidence en 2010
  • la Cie Deracinemoa en résidence
  • Cie Songes - "A vos Souhaits !"
  • la Cie No Tunes en résidence
  • la Cie No Tunes en résidence
  • La Cie Azimuts en résidence
Abonnement newsletter